Les aventures de moi en camping car

21 jan

Je suis restée 7 semaines dans une coloc de 10 personnes à la campagne à l’extérieur de Toulouse. La maison est immense et magnifique, les pièces sont gigantesques et inchauffables, c’est un vieux domaine. Les colocs ont fondé un collectif au sein de la maison, il y a un atelier vélo, un atelier bois, un atelier bière, un atelier photo, une forge, une bibliothèque, un écran géant et bien d’autres merveilles, j’ai fait plein de trucs. On a fait plein de jeux de société au coin du feu et j’adore ça.
Les colocs ne travaillent pas ou peu et l’organisation du collectif et des activités prend tout leur temps. Tout est partagé en commun, même les APL ou les véhicules mais pas les couples, et il règne une vraie bonne ambiance de Bisounours.
On se retrouve tous les dimanches soirs à 18h pour faire un bilan et organiser la semaine, il y a aussi des réunions presque tous les jours sur des activités en particulier comme le potager, le bois, les teufs,…. Et il y a les réunions de communication non violente une fois par mois, ce sont des ateliers de prévention ou de gestion des conflits, les habitants ont conscience que le conflit est forcément là et qu’il ne doit pas être refoulé. Je n’ai pas pu m’investir comme je le voulais, on ne peut pas s’impliquer dans un collectif et travailler 35h, ça ne me paraît pas compatible. Ils m’ont super bien accueillis et c’était convenu que ce soit provisoire, surtout le temps du 2eme confinement, et à prix libre. Je me suis un peu réconciliée avec le monde du collectif, j’ai été agréablement surprise alors que j’ai trop souvent été déçu, un collectif qui arrive à s’organiser dans la bienveillance et le partage, ça existe. Ça fait que 1 an qu’ils habitent tous ensemble…
Ils font attention à leurs consommations en utilisant un seau dans la douche pour tirer la chasse d’eau ou en utilisant la cendre de la cheminée pour faire de la lessive. Il n’y a qu’un végétarien dans la coloc mais on ne mange pratiquement jamais de viande et tous adorent cuisiner et bien manger, je redécouvre le choux, les lentilles ou les poids chiche. J’ai laissé ma voiture au domaine et je suis partie en camion pour les vacances dans la Loire, je ne sais pas encore où je vais me poser pour finir l’hiver, ça va dépendre de plein de choses, je ne serais pas sans rien, je ne suis pas trop inquiète.

Le reste du temps, je passe généralement mes soirées à Toulouse, j’ai des copains pour m’héberger mais quand je suis fatiguée, que je n’ai pas forcément envi de discuter ou de boire, quand j’ai envi d’une douche et d’un livre après le taf, et bien ça ne coordonne pas toujours et c’est difficile. Les soirées toute seule en ville ce n’est pas marrant et ce n’est pas rassurant, j’ai passé une nuit sur le parking du Rectorat à St Agne et je me suis fait emmerder. Je pense qu’il vaut mieux éviter les parkings finalement, sauf si il y a d’autres camions mais je n’ai toujours pas été voir du côté du Ramier et je ne sais pas si le spot du Bleubleu existe toujours. J’ai passé des soirées plus tranquilles garé dans des quartiers pavillonnaires le long du trottoir au plus près des habitations comme aux 7 Deniers par exemple. J’ai mis un cadenas à la roue de secours accrochée derrière, on m’a dit que ça se faisait bien de voler les roues de secours des camping car. Il y a aussi mon vélo de fille, accroché derrière, qui attire pas mal l’attention, disons que je ne passe pas inaperçue, c’est vraiment pas top, les gens essayent souvent d’arracher le vélo, juste comme ça, mais il est bien accroché et cadenassé, et je m’en sert très peu, il s’abîme, il serait mieux à l’abri quelque part… Concernant la protection de l’ouverture des fenêtres, je voulais mettre des bouts de bois contre la partie amovible à l’intérieur pour sécuriser l’ouverture mais ça ne fonctionne pas sur toutes les fenêtres, certaines sont amovibles des 2 côtés et ça ne sert à rien de les bloquer avec des bouts de bois de l’extérieur^^. On peut donc toujours rentrer dans le camping car par la fenêtre de la salle de bain, il faudrait percer dans la poignet en plastique et mettre un petit loquet à chaîne (voir le dessin mal fait).
C’est quand même plus discret un utilitaire aménagé pour squatter en ville…

Il faut savoir que la vignette crit’air 3 va devenir obligatoire en Janvier à Toulouse interdisant les « vieux » véhicules de circuler dans la ville (comme déjà à Paris, à Madrid,…). Ces vignettes sont un dispositif antipollution, il en existe 5, moi je trouve pas très écologique le fait d’obliger les gens qui habitent en ville a racheter un véhicule.

Et on attend la 3ème vague…

Je me dis que je ferais peut être mieux de quitter Toulouse assez rapidement finalement, je suis bien plus tranquille à la campagne, mon boulot m’a beaucoup déçu depuis la rentrée 2020, j’ai aussi un de mes meilleur ami qui vient de s’installer à Foix, je pourrais commencer a faire un réseau pour le terrain, le hangar et la maison que je veux construire. Je ne retrouve plus trop de plaisir à vivre à Toulouse, en camion, avec le Covid. Je ne suis plus dans le réseau humanitaire que je m’étais fait et je n’ai pas tenté de construire d’autres réseaux parce que les rencontres et les relations me paraissent bien éphémères, ça vient de moi et des autres. J’ai quelques points de chute pour me dépanner en Ariège, je vais donc chercher du travail à Foix et ses alentours pendant mes vacances.

J’ai réfléchi et je ne veux pas vraiment investir plus dans le camping car, tout va bien comme ça, même si je sais que ce n’est pas une vraie autonomie, c’est une autonomie de loisir, pour les vacances, ce n’est pas fait pour vivre dedans toute l’année. Comme j’ai besoin des autres je ne suis pas seule et c’est ce que je recherche je crois finalement, je ne me vois pas vivre plus d’une semaine toute seule dans mon camion, mais c’est vrai que je pourrais être chez les gens et 100 % autonome.
Je vais me contenter de mon petit chauffage à gaz pour finir cet hiver et je vais peut être faire de la sous location pendant 3 mois l’hiver prochain, après j’aurais mon terrain et mon hangar !! A ce moment là, je réfléchirais à une vraie solution chauffage.

Je ne me suis jamais servi des WC chimiques, je fais pipi dans un seau et c’est très bien comme ça, je ne fais pas caca dans le camion, je me suis toujours arrangée pour l’instant. C‘est très intéressant de vivre au quotidien avec son urine, on dit qu’on peut savoir si l’on est en bonne santé ou non en analysant son urine et en la buvant le matin pour les plus courageux. Elle n’a pas toujours la même odeur, la même couleur, la même quantité, le même goût, tout dépend du moment de la journée et de ce que l’on a ingurgité.

Tout est hyper sécurisé dans le camping car et c’est un peu chiant, il y a des trucs qui se mettent en sécurité automatiquement et t’as l’impression que ça ne marche plus mais il suffit de comprendre comment réarmer le système. A chaque fois que je change la bouteille de gaz il faut que je réamorce le circuit de gaz, et parfois, sans même l’a changer, juste quand je la ferme pour rouler, il faut réamorcer, elle se met en sécurité quand elle est trop secouée.

Je pense à la construction du hangar même si je sais que j’ai encore le temps, je pense aux matériaux que je vais utiliser. Il y aura forcément une charpente en bois, je connais 2 charpentiers qui seraient partant et je me dis que l’idée de toit végétal de Stéphane pourrait se tenter. Je pourrais faire mon premier mur en paille, celui qui sera adjacent à la maison qui viendra après. Ça veut dire qu’au moment où je vais construire le hangar, je serais où sera la maison et comment elle sera faite, j’aurais les plans et j’aurais établi un vrai budget. Le hangar va être une bonne expérience avant la maison, il faut aussi des plans, un budget et un permis de construire pour le hangar. Il restera 2 autres murs à faire (il y a une longueur qu’on ne ferme pas) et j’aimerais voir si on peut les faire juste en terre, en mode Kerterre. Fondation hérisson ? Dalle en chaux ? Je raccorde le réseau électrique ou je tente une vraie autonomie qui risque d’être galère ? Faut vraiment que je me mette à faire des chantiers…
Le terrain sera un lieu ouvert aux camions autonomes, sur les sites de partage de terrain il y a beaucoup plus de gens en demande que d’offres.
N’empêche que vivre en camion c’était indispensable pour réaliser mon projet et le hangar aussi pour la construction de la maison, il va permettre de stocker du matériel et il y aura déjà l’eau et électricité. Le déménagement en Ariège va aussi devenir indispensable, j’ai la sensation que je fais les choses dans l’ordre, comme il se doit, en ce moment, ça n’a pas toujours été le cas. Je suis en train de me laisser séduire par la vie avec des batteries alors que je n’étais vraiment pas convaincue à la base, que vont devenir toutes nos batteries ? Ce n’est pas une alternative écologique mais il existe tellement peut d’autres alternatives.

Il y aura aussi une douche d’été sous le hangar, l’hiver ça va être compliqué pour me laver les cheveux, je vais peut être enfin finir par me les couper. Le hangar ne va finalement pas du tout être comme sur le dessin dans l’article précédent, ça va vite dans ma tête… Je pense qu’il ne faut pas mettre le camion dans le sens de la longueur du hangar mais dans sa largeur.

Il fait encore bon jusqu’à fin Novembre, il faisait meilleur dans le camion que dans le domaine, j’ai branché le camion à l’électricité de la maison et j’avais une arrivée d’eau au pied du camion, avec un tuyau d’arrosage, le remplissage se passait très bien. La cuve d’eau de 120 L fait 5 ou 6 jours quand je me lave les cheveux dans le domaine, dans ces conditions là, elle était pratique et rapide à remplir, le plus chiant c’est de vider l’eau sale à 6 Km de la maison, donc bouger, tout fermer, démarrer,… Nous avons eut une panne d’électricité au domaine et on a branché les téléphones dans le camion (lol), on s’est fait une soirée guirlandes de bougies fort sympathique juste avant que je parte.

Le petit chauffage à gaz que j’ai convient jusqu’à 4° à l’extérieur, c’est plutôt cool. Quand les températures descendaient à zéro ou en dessous, j’allumais le petit radiateur électrique en plus et j’éteignais que le gaz la nuit et avant de partir au boulot, le camping car est très long à se réchauffer. Je m’aperçois que je n’ai pas plus chaud avec le radiateur électrique qu’avec le chauffage au gaz, les 2 réunit ça va. J’en déduit que quoi que je mette pour me chauffer, le problème c’est l’isolation, donc je ne vais pas me prendre la tête. Le gaz maintient l’humidité de l’air et c’est pour ça que ça ne peut pas faire des miracles dans un camping car… J’ai passé 13 Kg de gaz en 5 semaines.

J’ai l’impression qu’il ne fait jamais vraiment froid à Toulouse même, mais c’est vrai que les températures descendent vite dès qu’on quitte un peu la ville. Quand je me les pelle en bagnole en rentrant du boulot, j’imagine me mettre au chaud, tout quitter et fumer un joint, et je sais que je vais rentrer dans un frigo et que je vais fumer avec mon manteau, alors j’ai une petite pensée pour mon studio… Quand j’ai froid je ne peux pas faire ce que j’ai envi de faire parce que j’ai froid, mais encore une fois, heureusement que ce n’est pas tout le temps. L’été j’aurais trop chaud, les demies saisons ça va vraiment être trop trop TOP.

J’hésite à acheter un convertisseur du 12 au 220 V pour mon ordinateur et mon sèche cheveux, mais aussi pour un ventilateur, ou d’autres trucs dont je peux avoir besoin de temps en temps comme un compresseur. La dernière fois que j’ai vérifié les pneus ils étaient à 1,5 Kg au lieu de 3, donc il faut faire régulièrement attention, j’ai aussi pensé à regonfler la roue de secours c’est mieux pour le jour où j’en aurais besoin. Pour alimenter un convertisseur il me faudrait une plus gros batterie, le pote sur son bateau en a une pour moi, il serai prêt à l’installer derrière mais ce n’est toujours pas ma priorité. Et même avec une grosse batterie il faudra utiliser le convertisseur quand la batterie sera pleine et qu’il fera beau, je ne pourrais pas l’utiliser tout le temps. Si il ne fait pas beau et que je ne peux pas brancher le camion, la batterie tient 5 ou 6 jours (LED, téléphone, autoradio, pompe à eau), je n’ai toujours pas allumé le frigo. Quand la batterie est déchargée elle descend à 11 ou 10 V et je peux difficilement utiliser la pompe à eau et l’eau ne chauffe plus, je ne comprend pas trop le lien mais je crois que l’eau chauffe que quand il y a une certaine pression et quand la batterie est trop faible la pompe à eau n’envoie pas comme d’habitude est l’eau ne se chauffe pas. Si il fait beau, la batterie tient facilement 10 jours !
Je suis maintenant dans la Loire et il fait froid, gris et nuit à 16h. Je me pelle les miches correctement, le panneau solaire ne fait plus le poids, j’ai branché le camion 24h et la batterie est repartie, je vais voir pour combien de temps mais je vis chez ma sœur. Fini les douches chaudes et les tisanes dans le camion, j’ai pas le courage si j’ai un plan B. Quand le camion est branché, ce qui change vraiment la vie, à part le chauffage électrique en plus en hiver, c’est de pouvoir utiliser mon ordinateur autant que je veux et de m’éclairer avec autre chose que des LED, n’empêche ça joue.

Quand la batterie est pleine, le chauffe eau s’arrête toutes les 5 ou 10 minutes, je suis à chaque fois obligée de le relancer, c’est un peu pénible quand je prends une douche. Je ne sais pas si c’est encore un système de sécurité ou si c’est normal parce que le ballon est trop petit ou si ça vient de la pompe à eau qui n’envoie pas assez de pression. Si c’est un problème de pression de l’eau, il suffit de mettre une vessie de chauffe eau de cuisine avec une petite membrane qui vibre et renforce la pression de l’eau, si c’est le reste, je vais faire avec. Il faut que je refixe la pompe à eau car elle se balade et ça l’abîme. Au début, la pompe à eau était bruyante seulement quand la cuve était presque vide, maintenant, elle est tout le temps bruyante….

Je n’ai pas encore parlé de la galère avec le lit et les banquettes du camping car. Le seul truc que je regrette vraiment dans cet achat c’est le lit. Oui je dors bien dans la capucine mais c’est un camion de célibataire et c’est pas une vie à 35 ans… Le matelas fait 80 cm de largeur alors qu’un matelas une place standard fait 90 cm et je suis à 40 cm du plafond quand je suis allongée, j’ai volontairement un petit matelas pour garder un peu de place pour ranger mes vêtements en haut. Comment vous dire qu’il n’y a de place pour personne d’autre que moi dans mon lit, je ne fais pas des rencontres tous les samedis soirs mais quand j’en fait, voilà, ça complique bien les choses. J’ai longtemps hésité à dormir sur les banquettes en bas mais je ne voulais pas me séparer de la table et du salon et je ne voulais pas non plus m’emmerder à tout plier tous les matins et tous les soir. J’ai décidé de faire mon lit en haut et j’ai acheté une planche de contre plaqué de bonne qualité (résistante à l’humidité avec un côté antidérapant) parce que la planche et le matelas d’origine étaient vraiment tout pourris. Et puis je me suis fait voler les coussins des banquettes, je les avais sorti pour faire un peu de rangement, j’étais garé en ville à Toulouse, j’avais encore le studio. C’est pas cool parce que j’avais des matelas chez moi à donner et là ce sont des coussins sur mesure…. J’ai découpé un matelas chez moi, c’était une chauffeuse, c’est trop de la merde, les coussins font seulement 9 cm d’épaisseur donc on est mal assis, avant ils faisaient 14 cm d’épaisseur et j’ai bien les boules. J’ai une amie qui m’a fait des houses avec un tissus que j’aime bien et qui est pratique à laver. Même si je me suis arrangée, je n’ai pas retrouvé les dimensions initiales des coussins qui faisaient au total 1,20m et 1,90m, c’était un petit lit 2 places, maintenant il fait 0,70cm et 1,90m donc c’est encore moins large qu’en haut, j’en ai profité pour faire du rangement sur les côtés, la où il n’y a plus de matelas, ça va bien pour faire dormir un pote en week-end… Donc j’ai acheté un matelas gonflable 2 places pour mettre à la place des coussins quand on sera 2 à dormir ensemble, ou dehors l’été, j’ai aussi acheté un gonfleur sur 12 V, j’aurais mieux fait d’en acheté un manuel. Cette histoire est vraiment nul (VDM), le couchage, ça paraît être un détail au début par rapport à l’électricité ou la mécanique mais ça doit être une priorité.

J’ai fait quelques petites améliorations, il y avait un placard qui ne fermait plus et tout se cassait la gueule quand je roulais donc je l’ai réparé avec un loquet, et j’ai mit des petits crochets pour suspendre quelques petits trucs. J’ai descendu le rideau de la chambre qui n’était pas pratique, j’étais obligé de l’ouvrir pour aller pisser ou pour me lever et on pouvait me voir à travers le pare brise (je suis toujours obligée de l’ouvrir pour mettre l’échelle..), je perds de la chaleur à chaque fois que je l’ouvre, il est juste à côté du chauffage. Je me suis fait un bon petit répertoire sur une clé USB pour écouter de la musique mais je n’ai pas réussit à régler l’heure de l’autoradio… J’ai aussi mit de l’affichage, des posters et des autocollants et je me sens chez moi. Je n’ai pas fait le calcul de la somme que j’ai dépensé pour équiper le camion mais j’en ai dépensé…

Je n’ai finalement pas mit le coupleur séparateur, ce fut une grande réflexion à la suite d’une grande discussion… On m’a convaincu (le mec du bateau) que c’était un achat cher et pas forcément rentable, souvent ils envoient pas assez et en plus ils cassent. La batterie cellule commence à être rechargée seulement quand la batterie moteur est pleine, donc ça ne fonctionne pas avec les petits trajets de moins d’une heure. Ce n’est pas une solution à l’autonomie, si l’on veut investir pour devenir autonome sur le long terme, il vaut bien mieux attendre et acheter plusieurs panneaux solaires qui pourront être utilisés pour le hangar et pour la maison. Quand j’ai voulu me faire rembourser le coupleur que je n’avais pas ouvert, on m’a fait un avoir de 90 € dans le magasin (le prix du coupleur), j’ai pu acheter plein de trucs qui me manquaient, un petit extincteur, un jerrican, un tuyau d’arrosage, une rallonge de 20m,… Et je me suis fait offrir un jeu de clé, il me manque encore plein de choses…

On a refait tous les joints extérieur du camion avec le fameux Sika (encore avec le pote sur son bateau), on a enlevé les vieux joints pourris encore existant avec un cutter, on a ensuite nettoyé chaque jointure avec un chiffon propre, de l’eau et du produit vaisselle. Il faut suivre toutes les jointures avec le pistolet électrique, ça forme un boudin qu’il faut étaler avec le doigt et un chiffon sale, ça colle terriblement, ça pue et ça ne part pas. C’était chiant mais efficace même si je ne suis pas très satisfaite du résultat. D’abord parce que je me suis rendue compte que l’on avait oublié quelques jointures, ensuite parce qu’on en avait clairement marre à la fin et on a bâclé, le silicone est parfois mal étalé, et enfin parce que il y a plein de petites saletés qui sont venues se coller au silicone avant qu’il finisse de sécher et c’est moche. Si on manque de s’appliquer un tout petit peu, ça peut venir gâcher tout le travail puisque le but et de ne laisser passer aucune fuite, alors qu’un passage rapide et mal étalé peut être une ouverture à la catastrophe. Je sais faire toute seule maintenant, donc je vais reprendre tout ça dès que j’ai le temps.

Alors il faut bien penser a vider la cuve d’eau sale avant de remplir la cuve d’eau propre… J’ai eut un dégât des eaux sales dans le camion, c’était pas cool. J’étais en train de faire la vaisselle quand j’ai senti mes pieds patauger dans une flaque d’eau, alors j’ai tout épongé, tout lavé et je suis partie vider l’eau pour finir ma vaisselle… L’eau est ressortie par le bac à douche, et j’avais rangé des affaires dans le bac à douche, tout flottait dans l’eau sale… J’avais prévu de vider l’eau mais j’ai reporté et j’ai oublié… Cela dit, il doit y avoir une petite fuite d’eau dans le placard sur le raccord entre l’évier et la cuve sale. Cette action m’a bien bien gonflé…

Alors il faut bien penser à éteindre les feux du camion si l’on veut repartir, sachant qu’il n’y a pas de voyant ni d’alarme. Et merde, j’ai laissé mes phares allumés le 31 et j’avais plus de batterie le 1er Janvier… Pas de panique, je sais comment me dépanner maintenant :
Solution 1 : Je mets les pinces entre ma batterie moteur et ma batterie cellule, ça ne marche pas, la batterie moteur est vraiment complètement vide…
Solution 2 : Trouver des copains qui ont une maison et j’enlève la batterie (un jeu d’enfant avec mon jeu de clé à douille !) et je la branche toute la nuit avec mon chargeur de batterie (il faut un bon chargeur, ceux qui sont volumineux à 40 €). Je remets la batterie le matin, je la test avec mon voltmètre, 13 V, c’est reparti ! Je suis vraiment un gros boulet quand même, déjà que cette nouvelle vie n’est pas facile à gérer, il faut tout le temps que je complique les choses, il suffit que je pense à éteindre mes phares…
La solution 3 aurait été de démarrer avec des pinces et un autre véhicule et d’aller acheter une batterie neuve, ça m’aurait bien fait chier après avoir déjà changé la batterie cellule il y a 2 mois…
Elle n’a pas kiffer la batterie, en plus il fait super froid, la batterie cellule n’aime pas non plus quand elle doit démarrer une autre batterie, parce qu’elle est en décharge lente, c’est pas fait pour, c’est à éviter.

J’ai abîmé le par-choc derrière à gauche, il avait déjà été réparé, c’est pas grand-chose mais ça coûte cher à faire réparer, je ne sais pas si mes connaissances auront une solution sinon il faut aller chez un carrossier, fait chier, je ne m’en suis même pas aperçue quand je l’ai abîmé, c’est peut être même pas moi. Ça ne passera pas au contrôle technique…

Toutes mes erreurs m’apprennent à vivre dans mon camion, il faut malheureusement passer par là, bien galérer pour ne plus se retrouver dans une situation de merde, faire attention, penser à tout, tout le temps, moi l’éternelle étourdie.
Mon camion est devenu mon plus fidèle compagnon, c’est dingue les sentiments que l’on peut développer pour un tas de ferraille.
Voici ce qu’il reste à faire avant l’été :
- Verrouiller la fenêtre de la salle de bain
- Repasser le Sika a certains endroits et reboucher le toit au niveau du capuchon du gaz que j’ai fait voler en arrachant un figuier, en arrivant dans un village la nuit. Ça serait trop cool d’installer une guirlande de LED a l’extérieur le long du toit pour m’aider la nuit et pour faire jolie.
- Réparer le par-choc
- tirer tous les câbles électriques et les changer (mettre des plus gros pour plus de sécurité)
- Protéger les câbles et les fusibles avec des boîtiers (surtout ceux qui risquent de prendre l’eau)
- Renforcer les parties rouillés autour des 2 batteries
- Nettoyer les 2 cuves au Karcher
- Fixer la pompe à eau, voir au niveau du bruit, voir pour le chauffe eau et voir pour la fuite sous l’évier
- Faire un contrôle de toute la mécanique (défaut de parallélisme, fuite au niveau des joints de culasse,..)
- Faire la vidange
- Traiter la rouille (châssis et toit) et peindre en violet et vert !

J’ai pas fini d’en claquer du temps et de l’argent.

Je suis dans la débrouille, c’est à dire que je fais ce que je peux avec ce que j’ai pour avoir le minimum qui fonctionne et je ne suis pas dans les consommations intelligentes que je voudrais faire. Je suis en train de me rendre compte que les grands discours sur la maison écolo et autonome que j’imagine et la réalité du « pas de temps, pas d’argent, pas de réseau », sont 2 mondes différents et c’est bien dommage. Il faudrait, pour être bien organisé et remplir mes objectifs, que je ne fasse pas les choses à la dernière minute, je dois commencer à me questionner sérieusement concernant les matériaux à acheter et le réseau à développer pour le hangar.
J’ai acheté des trucs en plastique alors que je sais que ça existe en bois, j’ai préféré mettre du silicone dégueulasse plutôt que d’attendre de voir si il pleut dedans, j’ai acheté du contreplaqué, j’ai fait des achats sur internet, j’arrive pas à arrêter de fumer,…

 

J'avais pas encore descendu le rideau...
J’avais pas encore descendu le rideau, je l’ai fixé au  niveau de la planche du lit
Le Sika qui vient d'être appliqué
Le Sika qui vient d’être appliqué
Le chantier du Sika
Le chantier du Sika
Projet de verrouillage de la fenêtre de la salle de bain^^
Projet de verrouillage de la fenêtre de la salle de bain^^

Pas encore de commentaire

Laisser une réponse

Histoires d'Automates |
Tabary1234 |
Elisa&laurent |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Assistanceplomberie
| Serrurier Paris
| Plomberie94